#21-34 : Le petit livre du peuple caché

LE PETIT LIVRE DU PEUPLE CACHE - Alda Sigmundsdóttir

Suite au roman La mélancolie des baleines, j’ai eu envie de me plonger dans le folklore islandais via ce livre acheté en Islande au  » Musée de la sorcellerie  » à Hólmavík.

A travers ce livre, on se rend compte que les histoires d’elfes peuvent  être tout aussi bucoliques que maléfiques !

J’ai apprécié les notes explicatives de l’auteur sur le contexte et la signification de chacun des 20 contes folkloriques islandais.

 

L'essentiel pour nous autres Islandais, c'est que ces histoires d'elfes et de peuple caché font partie intégrante de la construction culturelle et psychologique de notre nation. Elles sont constitutives de notre identité, elles reflètent les luttes, les espoirs, les résistances et l'endurance de notre peuple.
Comme telles, elles nous sont très chères.

Cette histoire montre indéniablement que les elfes islandais étaient des durs à cuire et non des âtres farfelus voletant parmi les fleurs. Je n'ai rien à ajouter.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires(s) - Faites plaisir à la Chouette, laissez-lui un petit mot...
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x

N'hésitez pas à contacter la Chouettte pour toute demande d'informations ou remarques...

La modeste et douce bienveillance est une vertu qui donne plus d'amis que la richesse et plus de crédit que le pouvoir.

Comtesse de Ségur - Artiste, écrivaine, Romancière (1799 - 1874)

Vous souhaitez être informés en temps réel des nouvelles publications de la Chouette ? ...

Une seule solution : me communiquer votre adresse e-mail en remplissant le formulaire ci-dessous.