« La Nuit étoilée » de Van Gogh revisitée

Van Gogh réalise sa Nuit Étoilée en juin 1889. La date est importante parce qu’elle s’inscrit dans une période difficile de la vie du peintre. 

Ce paysage, bien qu’il soit parsemé d’étoiles et propice à une atmosphère douce et sereine révèle-t-il en réalité un profond sentiment de désarroi ?

Dans tous les cas, ce passage exprime bien le mien, de désarroi…

Le ciel étoilé

Aussi lumineuse qu’un soleil, la lune est éblouissante. On remarque cependant qu’elle garde cette lumière dans un espace assez restreint. Van Gogh privilégie ici l’aspiration et non la projection de cet éclat nocturne. Le ciel s’anime dans un camaïeu de bleus à la fois grandiose et terrifiant. Voilà qui contraste fortement avec le jaune doré des étoiles et de la lune. Au total, ce sont 11 étoiles qui composent ce ciel saint-rémois. « Certaines étoiles sont citronnées, d’autres ont des feux roses, verts, bleus, myosotis » écrit le peintre à sa sœur.

La Spirale infernale

Parmi toutes les arabesques qui composent cette Nuit, Van Gogh a concentré toute la circularité au centre de son tableau. La plus importante des spirales paraît traduire et retranscrire l’apogée de sa pathologie.

Pathologie ou accès de créativité sans précédent ? Car Van Gogh était particulièrement inspiré par l’art japonais et notamment les estampes dans lesquelles on retrouve régulièrement des spirales refermées sur elles-mêmes et des aplats de couleur.

Le petit village

Malgré l’heure supposée tardive, des sources lumineuses apparaissent en provenance des habitations. Derrière les maisons se trouve une église dont le clocher subit les mêmes affres que les autres éléments de la toile. La pointe du clocher semble être aspirée par les volutes célestes. Par-delà le village représentant Saint-Rémy-de-Provence – créé par Van Gogh – se dessinent les Alpilles, massif montagneux qu’il aperçoit depuis sa fenêtre.

Pour le réaliser, j’ai testé la méthode avec du drawing gum » comme on peut le voir sur l’esquisse du dessin ! Et c’est vraiment magique !




On peint par dessus et ensuite on le retire et on put compléter les zones étoilées sans aucun souci…

Le Cyprès déchainé

La torpeur s’empare de cet arbre typique du Midi de la France. Les branches se meuvent comme des vagues. Loin de toute quiétude, elles agissent en écho à tout cet environnement torturé et sinueux. Ce cyprès, que l’on apparenterait à des flammes, est un ajout personnel de Van Gogh.

Auteur

Van Gogh

Modèle

« La Nuit étoilée » de Van Gogh

Papier

ARCHES 300g/m2 

Grain fin – 100% pur coton

Aquarelle

Sennelier – A la petite Aquarelle

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires(s) - Faites plaisir à la Chouette, laissez-lui un petit mot...
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Isa mds
Isa mds
1 année il y a

Van Gogh et ses étoiles …. artiste en plein désarroi, peut-être ! Mais talentueux, comme toi, jolie chouette, une belle artiste talentueuse

Isa mds
Isa mds
Répondre à  La Chouette !
1 année il y a

Il n’y a aucune raison, tu peux être fière de ton travail

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x

N'hésitez pas à contacter la Chouettte pour toute demande d'informations ou remarques...

La modeste et douce bienveillance est une vertu qui donne plus d'amis que la richesse et plus de crédit que le pouvoir.

Comtesse de Ségur - Artiste, écrivaine, Romancière (1799 - 1874)

Vous souhaitez être informés en temps réel des nouvelles publications de la Chouette ? ...

Une seule solution : me communiquer votre adresse e-mail en remplissant le formulaire ci-dessous.